Présentation des activités de danse libre à Saint-Dié

Danse libre à Saint-Dié

François Malkovsky, créateur de la danse libre


Editeur Texte / HTML

François Malkovsky (1891-1982) :

Né en Tchécoslovaquie en 1889, François Malkovsky a passé sa jeunesse dans les Carpates, où il grandit imprégné par la nature environnante, communie avec les espaces, les éléments… Son sens de l'observation, son analyse instinctive des mouvements de la nature et des animaux le font avancer vers une danse qu'il cherche harmonieuse et respectueuse du mouvement naturel humain.

Après des études de chant à Prague, il émigre à Paris en 1912 et y travaille le chant. Il découvre alors Isadora Duncan, pionnière de la danse contemporaine, la voit danser et a la révélation de sa vocation, devenir danseur. Le contact avec un milieu d’artistes dont Rodin, Bourdelle, sensibilisés par Isadora à la danse, l’aide à avancer vers les bases de sa recherche d'un art du mouvement. Il introduit dans son enseignement des gestes traditionnels et de la vie quotidienne.
Basée sur les connexions fondamentales et les coordinnations instinctives, il cherche les moyens d'amener ses élèves à découvrir la dynamique d'un corps libre, et veut une danse qui soit un "art de vivre".

Il définit la danse comme « le plus merveilleux des langages, le plus subtil et le plus puissant, celui qui parle aux hommes de toutes les couleurs et de toutes les latitudes. »

Durant ses années d’activité créatrice 1920 - 1930, il prépare avec ses meilleures élèves des spectacles qu’il donne à Paris, à Lyon, dans les théâtres et réceptions artistiques de l’époque, ainsi qu’à Alger.

À partir des années 1950 et pour répondre à la demande de ses élèves, il se consacre essentiellement à l’enseignement, dans son studio du boulevard Berthier à Paris-17ème, puis dans le Sud de la France à partir de 1971. 
Il transmet alors sa conception de la danse libre et les exigences de son art au cours de nombreux stages à Paris et en province. Son studio accueille des élèves de tous pays, parmi lesquels des artistes, des scientifiques et des enseignants d’éducation physique, tous passionnés par sa conception novatrice du mouvement. De même, plusieurs inspectrices d’école maternelle s’intéressent à son enseignement et adoptent ses principes pour le développement global des enfants.